L’univers est un oscillateur

Si on analyse le tableau de l’univers, on constate deux extrêmes énergétiques .

De toute la matière, on estime que 10% est lumineuse et brûlante- énergie cinétique (galaxies et étoiles). Et 90% est froide et sans lumière- énergie potentielle (planètes, astéroïdes, météorites, poussière et poudre). Du point de vue dynamique, la matière brûlante, lumineuse, aux forces de rejet, se dissipe. La matière froide, foncée, aux forces d’attraction, se réunit.

Dans les deux cas, la matière est constituée d’atomes d’éléments. La question qui se pose est comment et d’où se composent ces éléments? Il existe la supposition , plus ou moins acceptée, que les éléments soient élaborés au centre des étoiles. On est devant le dilemme : « L’œuf ou la poule »? Qu’est-ce qu’il y avait avant? De l’énergie cinétique ou potentielle ? Les étoiles ou les « pierres » ?

Si l’on dépasse ce dilemme, il est possible qu’on trouve « le laboratoire » des éléments et nous saurons comment se sont formés les corps cosmiques. A une extrême énergétique, les éléments se décomposent, à l’autre ils se composent. La décomposition est radioactivité. La composition est l’envers de la radioactivité. La décomposition émet des radiations. La composition, accueille des photons! Dans les étoiles il existe de la radioactivité et des émissions de radiations. Ici, les éléments se décomposent ! Il en résulte que les réactions de composition se déroulent dans l’espace intergalactique, là où la température s’approche du zéro absolu et, donc, la radioactivité manque. Il est difficile de nous imaginer les phénomènes de composition. Néanmoins, on fait des suppositions. Ici, près de la température de zéro absolu, les atomes n’émettent pas de radiations, mais ils reçoivent des photons. S’ils n’émettent pas de radiations, c’est qu’ils n’en absorbent pas. Pourquoi ? Ils n’ont pas suffisamment d’énergie cinétique! Zéro absolu = Energie cinétique 0! Qu’est-ce qu’il se passe avec le photon dans ces conditions? A l’impact avec un atome, le photon « gèle »! Il devient hydrogène, ou bien il relie ses polarités électriques à celles de l’atome- l’atome inclut un nucléon.

De cette façon se forment des éléments stables, y compris ceux artificiels. Véritable culture d’atomes!

Nous observons l’alternance d’énergie équivalente, photon-nucléon (énergie-masse).

L’unité d’énergie cinétique sans masse, est devenue unité d’énergie potentielle (unité de masse).

L’univers est un oscillateur, entre l’énergie cinétique et l’énergie potentielle!

Maintenant on peut parler de la formation des corps cosmiques. Cette « matière froide » s’accumule gravitationnellement dans une sphère, dans son centre apparaît l’insabilité, la radioactivité, les hautes températures, les radiations abondantes (explosion?) et devient le nucléé d’une galaxie ou une étoile. Le mouvement de rotation forme la ceinture inertielle et le champ magnétique. Ces phénomènes rassemblent la matière froide sur de grandes étendues, sur le plan équatorial de rotation. Elle se regroupe en anneaux ou bras spiralés, qui se réuniront, formant des étoiles ou des planètes, en fonction de la masse de la matière qui se rassemble. Maintenant nous savons pourquoi le soleil et les planètes ont des éléments lourds et radioactifs dans leur centre, pourquoi Jupiter est une planète spéciale, pourquoi dans le système solaire existe l’anneau d’astéroïdes entre la planète Marte et Jupiter, pourquoi existent des anneaux autour de certaines planètes , etc.